Nouilles frites au boeuf émincé ก๋วยเตี๋ยวนื้อสับ


Nouilles frites au boeuf émincé ก๋วยเตี๋ยวนื้อสับ

Il existe ne grande variété de salade en Thaïlande dont celle qui est foncée est appelée phonétiquement phak kat nom. Cette variété accompagne habituellement les balles de tapioca fourrées au porc (sakhu sai mu) ainsi que les petits en cas à la vapeur ou dimpling à la peau de riz (khao kriap pak mo).

200 g de boeuf émincé
2  1/2 cuillerées à table de sauce soya claire
1/2 cuillerée à table de farine de tapioca
300 de nouilles de riz larges fraîches
3 cuillerées à table d’huile d’olive
1/2 cuillerée à table de sauce soya foncée sucrée (saus sambal kecap)
4 feuilles de laitue déchirées
1 cuillerée à table d’ail émincé
1/4 de tasse d’oignon rouge haché grossièrement
2 tomates sans ls pépins puis coupés en morceaux
1/2 tasse d’eau ou de bouillon de boeuf
1 cuillerée à café de sucre de palme liquide
1 cuillerée à café de chou chinois préservé Tianjin
1/4 cuillerée à café de poivre blanc fraîchement moulu

Garniture

Tiges de céleri chinois
Morceaux de chiles longs rouges découpés en fines lamelles
Morceaux d’oignon rouges grossièrement hachés (optionnel)

  1. Préparer. Dans un bol de verre, mélanger et pétrir le boeuf haché avec 1/2 cuillerée à table de sauce soya claire et la farine de tapioca. Mettre de côté. Dans un autre bol, séparer les nouilles en lanières individuelles.
  2. Cuire. Chauffer un wok ou un faitout à température moyenne. Ajouter 1 cuillerée à table d’huile puis les nouilles larges. Mélanger. Hausser le feu puis sauter jusqu’à ce que les nouilles deviennent croustillantes et qu’elles dégagent des arômes. Ajouter la sauce soya foncée sucrée puis mélanger afin d’enrober complètement les nouilles. Déposer les nouilles sur le lit de salade  dans deux assiettes individuelles et mettre de côté. Réchauffer le wok ou le faitout puis ajouter le reste d’huile. Frire ‘ail jusqu’à ce qu’il devienne doré et aromatique. Ajouter la viande puis mélanger et sauter jusqu’à ce qu’elle soit cuite mais pas trop. Ajouter les tomates, l’eau ou le bouillon de viande et les tomates. Ajouter e reste de la sauce soya claire, le sucre et le choux. Mélanger et sauter quelques instants. Retirer du feu tout de go.
  3. Terminer. Transférer le mélange sur les nouilles frites dans les assiettes individuelles et saupoudrer de poivre blanc moulu. Garnir avec les tiges de céleris chinois, les lamelles de longs chiles rouges. Ajouter des morceaux d’oignon cru si désiré.

Pour 2 personnes.

Publicités

Curry sec au boeuf – gaeng nua yala


Ce curry de Yala au sud de la Thaïlande ressemble au kalio ou rendang indonésien en raison du peu de liquide présent lors de sa cuisson.

2 cuillerées à table d’huile d’olive
3 oignons moyens tranchés
1 cuillerée à table de gingembre râpé
3 gousses d’ail écrasées
1 bâtonnet de cannelle de 5cm
2 cuillerées à table de pâte de curry massaman
900 g de veau ou boeuf en cubes
125 ml de bouillon de boeuf
1 cuillerée à table de jus de tamarin
1 cuillerée à thé de sucre
1/2 cuillerée à thé de sel

  1. Chauffer l’huile dans un faitout puis ajouter l’oignon, l’ail, la cannelle et le gingembre. Laisser mijoter jusqu’à ce que l’oignon devienne tendre.
  2. Ajouter la pâte de curry et la viande puis mélanger afin que tous les ingrédients soient bien intégrés. Ajouter le bouillon, le jus de tamarin, le sucre et le sel. Couvrir puis laisser mijoter pendant une  heure ou jusqu’à ce que la viande soit tendre.

Enlever le bâtonnet de cannelle avant de servir.

Servir avec des nouilles ou du riz.

Curry au boeuf – nua kua klink


Curry au boeuf - nua kua klinkCe curry très épicé est une spécialité qui provient du sud de la Thailande.

2 cuillerées à table d’huile d’olive
1 gros oignon finement haché
2 cuillerées à table de pâte de curry kua
1 cuillerée à thé de sel ou au goût
1 cuillerée de sucre de palme ou au goût
900 g de filet de boeuf en cubes de 2,5 cm ou des boulettes de viande
4 feuilles de combawa ou 20 feuilles de curry
4 chiles oiseaux coupés en lamelles
1 grosse tomate au moment de servir

  1. Chauffer l’huile dans un faitout puis stir-fry l’oignon jusqu’à ce qu’il devienne transparent. Ajouter la pâte de curry puis stir-fry quelques secondes afin de dégager des arômes. Ajouter le sel et le sucre. Ajouter le boeuf puis cuire à feu moyen brièvement.
  2. Ajouter les feuilles de combawa et les chiles puis continuer la cuisson jusqu’à ce que l’huile se sépare de la sauce. Couvrir puis cuire pendant 20 minutes à feu doux.

Servir avec des tomates hachées.

Boulettes de viande épicées – nua tod


Boulettes de viande épicées - nua todNua tod nous fait penser à un burger mais son goût est beaucoup plus intéressant. On peut utiliser du pouet ou du veau haché au lieu du boeuf.

450 g de boeuf ou veau haché ou de poulet haché bio de préférence
1 gros oignon finement haché
1 cuillerée à table de pâte de curry Massaman
2 oeufs battus
2 cuillerées à table de sauce de poisson
1/2 cuillerée à thé de sel ou au goût
1 cuillerée à thé de sucre de palme
3 cuillerées à table d’arachides sans sel concassées
huile d’olive pour la friture
quartiers de lime au moment de servir

  1. Dans un grand bol, mettre tous les ingrédients sauf l’huile d’olive puis mélanger afin de rendre tous les ingrédients homogènes. Faire des boulettes de la taille de balles de golf.
  2. Chauffer l’huile dans une grande casserole. Frire les boulettes en petites quantités à la fois jusqu’à ce qu’elles deviennent dorées de tous les côtés. Épongr les boulettes avec un essuie-tout.

Servir avec des quartiers de lime.

Soupe de boeuf et nouilles – pho bo (Vietnam Nord)


Cette soupe aromatique  du Vietnam Nord  risque de faire de nous de véritables accrocs  en vertu de la richesse de son bouillon  C’est un véritable moment d’éternité que de partager cette soupe entre amis.

Ingrédients pour le brouillon soupe de boeuf du vietnam nord

1,5 kg d’os de bœuf ou de veau
3 jarrets de veau de 3 cm d’épaisseur ou 3 morceaux de flanc de veau pour produire beaucoup de gélatine
3 échalotes coupés grossièrement ou 3 minis oignons avec du persil ou du cilantro
1 racine de gingembre de 5 cm coupée en fine lamelles
2 anis étoilée –badiane
sel de mer
3 grains de poivre noir
3 grains de coriandre entiers
3 clous de girofle

Ingrédients pour la soupe

500 grammes de nouilles plates de riz
2 cuillerées à table de cilantro finement haché
2 cuillerées à soupe de menthe finement hachée
2 cuillerées à soupe de basilic thai ou italien
200 grammes de lamelles de filet mignon ou de bœuf à fondue ou de palette de veau
jus de 2 limes
1 chile vert piquant  par personne coupé finement sans les graines
1 tasse de germes de soya nettoyées

Préparation

  1. Disposer les os et les jarrets dans un faitout puis ajouter quatre litres d’eau froide. Porter à ébullition sur un feu doux en écumant régulièrement la surface pendant 20 minutes. Incorporer l’oignon, le gingembre et l’anis étoilé. Ajouter le sel, les grains de coriandre, de poivre, les clous de girofle et le sel. Laisse mijoter pendant quatre heures en couvrant partiellement le faitout.
  2. Filtrer le bouillon à l’aide d’un tamis. Laisser refroidir puis congeler la moitié du bouillon pour une autre soupe plus tard.
  3. Porter à ébullition la moitié restante. Ajouter la moitié des feuilles hachées et garder l’autre moitié pour le moment du service à la table dans un plat de présentation. Incorporer les lamelles de filet mignon au bouillon.
  4. Cuire les nouilles de riz pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient cuites, puis les égoutter.

Présentation

  1. Répartir les nouilles au fond de quatre bols profonds de style coréen pour le service.
  2. Ajouter le reste des herbes finement hachées, puis les lamelles de boeuf prélevées à l’aide d’une écumoire ou de pinces.
  3. Verser le bouillon brûlant dans chaque bol.
  4. Ajouter 1/4 de tasse de germes de soya.

Stir-fry au bœuf – ba mee pad prik gaeng


Ce plat thaichinois se déguste avec des baguettes. Il est préparé avec du bœuf  ou du veau émincé et des nouilles fraîches ba mee.

Ingrédients

2 cuillerées à table d’huile d’olive
4 petites gousses d’ail émincées
1 cuillerées à table de pâte de curry verte
500 g de bœuf émincé (pour quatre personnes)
Nouilles aux œufs ba mee fraîches ou séchées
1 cuillerée à table de sauce soya foncée
3 cuillerées à table de sauce de poisson
2 cuillerées à café de sucre de palme
100 g de germes de soya nettoyées, rincées puis égouttés
100 g de brocoli coupé en morceaux de 2,5 cm ou de minis bok choy
1 carotte coupée en julienne
Feuilles de coriandre

Préparation

  1. Chauffer l’huile dans un faitout ou un wok, ajouter l’ail et frire jusqu’à ce qu’il devienne doré. Ajouter la pâte de curry verte puis stir-fry.
  2. Ajouter dans l’ordre les ingrédients suivants tout en les mélangeant constamment : le bœuf émincé, les nouilles égouttées, la sauce soya, la sauce de poisson, le sucre, les germes de soya, le brocoli ou les bok choy et la carotte en juliennes.

Transférer dans des bols ou des assiettes individuels puis asperger de feuilles de coriandre.

Note

Les nouilles ba mee sont fabriquées avec des œufs et de la farine de blé. Elles osnt toujours vendues fraîches dans une épicerie asiatique.

Curry de bœuf panaeng – nuea ob sauce panaeng


La méthode de cuisson pour ce curry dans une sauce de curry demande une grande attention. Il faut par conséquent suivre religieusement la démarche suggérée.

Ingrédients pour la marinade

1 à 2 kg de filet de bœuf préparé
4 cuillerées à table de pâte de curry panaeng
2 tasses de crème de noix de coco
4 cuillerées à table d’huile d’olive
3 cuillerées à table de sauce de poisson
1 à 2 cuillerées à table de sucre de palme
5 feuilles de combawa

Ingrédients pour la sauce de curry

3 cuillerées à table d’huile d’olive
3 cuillerées à table de pâte de curry panaeng
1 tasse de crème de noix de coco
2 tasses de lait de noix de coco
5 feuilles de combawa coupées en juliennes très minces pour la garniture
3 cuillerées à table de sauce de poisson
1 à 2 cuillerées à table de sucre de palme
2 gros chiles thai frais (prik chee fah) coupés en diagonale pour la garniture
2 cuillerées à table d’arachides grillées puis moulues

Préparation

  1. Préparer la marinade de la viande en mélangeant la pâte de curry de panaeng, la crème de noix de coco, l’huile d’olive, la sauce de poisson, le sucre de palme et les feuilles de combawa à l’aide d’un robot culinaire. Déposer la marinade sur la viande puis laisser mariner au frigo pour la nuit.
  2. Le lendemain, préchauffer le four à 200 degrés C. Rôtir la viande pendant 40 minutes par kilogramme de viande. Insérer un thermomètre afin de vérifier si la viande est cuite. Une fois cuite, la retirer du four puis la laisser reposer pendant 20 minutes.
  3. Pendant la cuisson au four, préparer la sauce de curry en chauffant l’huile dans un faitout à température médium basse. Ajouter la pâte de curry puis frire afin de dégager des arômes. Ajouter un peu de crème de noix de coco afin d’empêcher que la sauce ne se dilue pas. Ainsi, il sera plus facile d’étendre la sauce et de faciliter la cuisson des ingrédients.
  4. La pâte est cuite lorsqu’elle devient aromatique et que sa couleur devienne plus intense. Ajouter le reste de crème de noix de coco et mélanger pour l’incorporer aux ingrédients. Porter à ébullition puis ajouter le lait de noix de coco. Porter à ébullition de nouveau puis ajouter la moitié des feuilles de combawa coupées en juliennes.
  5. Laisser la sauce mijoter et réduire en quantité, soit environ 5 minutes. Assaisonner avec la sauce de poisson, le sucre de palme et les arachides grillées coupées. Ce curry doit avoir une prédominance sucrée, suivie par la salinité de la sauce de poisson. La consistance doit être épaisse comme l’est la crème.. Garder au chaud afin de la verser sur la viande.

Présentation

Trancher la viande puis la déposer sur une assiette de service. Napper de sauce chaude puis garnir avec le reste des feuilles de combawa et de chiles.