Canard à la diable – bae kin a-sat


Cuisine birmane

L’expression canard torturé fait référence au procédé complexe et varié de sa préparation. Le canard n’est nullement soumis à la torture.  Cette recette fait référence aux plats populaires de l’époque victorienne et edouardienne. Les ingrédients typiques lors de cette période comprenaient de la sauce Worcestershire, de la poudre de moutarde et de curry.

2 kg de canard, coupé en morceaux
2 cuillerées à table de vinaigre blanc
1 cuillerée à table de grains de cumin, rôties sans huile puis moulues
1 cuillerée à table de graines de moutarde, rôties sans huile puis moulues
1 cuillerée à café de poudre de chile de qualité ou de paprika fort
1 cuillerée à café de poudre de gingembre
1 cuillerée à café de poivre
2 cuillerées à café de sel
6 petits oignons roses ou jaunes, pelés ou laissés entiers selon la grosseur
3 gousses d’ail écrasées
2 tasses de bouillon
1 cuillerée à table de marinade de…

View original post 295 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s