Chinoiseries : Les langues sinoxéniques


Sinoiseries

« Les langues sinoxéniques sont les langues qui possèdent un grand nombre de termes d’étymologie chinoise, sans toutefois être à l’origine une langue de la famille des langues chinoises », dixit en substance Wikipedia. Je pense que cette définition n’est pas tout à fait exacte : le terme sinoxénique s’applique plutôt aux langues qui utilisent ou ont utilisé les caractères chinois, sinon il faudrait comprendre que des langues telles que le Thaï ou le Khmer, qui comportent un nombre considérable de mots chinois, sont aussi des langues sinoxéniques.
Quoi qu’il en soit, le rayonnement culturel et l’histoire coloniale (n’en déplaise à la doctrine officielle) de la Chine au cours de plusieurs millénaires a en effet été à l’origine d’une très large diffusion de la civilisation, de la langue et de l’écriture chinoises en Asie orientale. Les exemples les plus connus de langues sinoxéniques sont le coréen, le japonais et le vietnamien, qui…

View original post 573 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s