Les régions et les ingrédients: le Nord-Est


A breakfast in the Isaan region of Thailand, s...
Image via Wikipedia

Connue sous le non de Isan, le Nord-Est a une frontière commune avec le Laos et le Cambodge. Le climat est sec, le sol aride qui contribue à appauvrir cette région. Le dialecte Isan ressemble à langue laotienne. les plats préparés sont parmi les plus populaires de la culture thai.

Isan est érigé sur le plateau Korat, la rivière Mae Khong fait état de frontière entre la Thaïlande du Laos tandis que la montagne Petchabun limite la région dans sa partie sud. Le Nord-Est est une des régions les plus populeuses du pays et son agriculture est sa principale activité économique.

En plus de se différencier par la sa musique comme le mor lam (forme de musique country) et des combats de coqs, cette  région se distingue par la présence du riz gluant qui se mange avec les mains. Comme Isan est la région la plus pauvre du pays, beaucoup de gens (les Thaïlandais inclus) ont tendance à minimiser l’importance de l’art culinaire de cette région. Cependant, Isan a grandement contribué à sa diversité grâce à l’ingéniosité de sa cuisine.

La cuisine Isan est épicée et prononcée mais pas sucrée ou douce. Ainsi, les chiles occupent une place prépondérante  masquant ainsi les ingrédients qui ont perdu leur fraîcheur. Les viandes séchées et le poisson fermenté jouent un rôle majeur en procurant une importante source de protéines en plus d’être transportés sur de longues distances pour de longues périodes.

Comme dans le reste de la Thaïlande, le Nord-Est offre des plats très aromatiques tels le som tum (salade de papayes vertes avec des crabes noirs marinés issues de champs de riz). Cette salade est habituellement servie avec du poulet grillé (gai yaang) ou cuit dans un wok rempli d’huile très chaude (deep-frying).

L’ingéniosité du Nord-Est ne s’arrête pas là. Pour combler le manque de protéines dans leur alimentation dans le passé, Isan cuit des insectes dans des woks d’huile très chaude. L’insecte le plus populaire est la mangda (insecte d’eau géant) qui est d’abord moulu dans une sauce épicée puis cuit à la vapeur ou dans l’huile.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s